Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


samedi 2 avril 2005

Un témoin de toujours

Depuis quelques jours et quelques nuits, je me demande en vain d'où me viendrait encore la force ici, maintenant, d'élever la voix. Je voudrais croire, j'espère pouvoir imaginer encore que je la reçois, cette force qui autrement me manquerait, de Maurice Blanchot lui-même.

Lire la suite...

Blanchot s'efface

Le plus secret des écrivains français est mort chez lui, près de Paris, jeudi, à 95 ans.

Lire la suite...

La mort du plus secret des écrivains

Ennemi de la biographie, Maurice Blanchot prônait l'effacement du moi dans le langage et ne voulait être que littérature. Il s'est éteint jeudi dernier à 95 ans.

Lire la suite...

Maurice Blanchot est mort

L'écrivain et essayiste Maurice Blanchot est mort. Il avait de 95 ans. Ses livres avaient influencé Jean-Paul Sartre, Roland Barthes ou Michel Foucault.

Lire la suite...

Maurice Blanchot, le solitaire de la littérature

Quelques contemporains expliquent l'importance de l'oeuvre de Maurice Blanchot




L'AMITIÉ chez un écrivain aussi essentiellement seul ne peut être un simple agrément, un motif d'assouplissement des rudesses de l'existence. Les amis de Maurice Blanchot (Emmanuel Levinas, Jean Paulhan, Jacques Derrida...) n'ont jamais trahi l'impératif du secret. Voici quelques jugements littéraires sur cette oeuvre singulière.

Lire la suite...

Le Monde

Quelques contemporains expliquent l'importance de l'oeuvre de Maurice Blanchot




L'AMITIÉ chez un écrivain aussi essentiellement seul ne peut être un simple agrément, un motif d'assouplissement des rudesses de l'existence. Les amis de Maurice Blanchot (Emmanuel Levinas, Jean Paulhan, Jacques Derrida...) n'ont jamais trahi l'impératif du secret. Voici quelques jugements littéraires sur cette oeuvre singulière.

Lire la suite...

ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 25 Février 2003 LE MONDE

NOUS publions deux textes de Maurice Blanchot. Le premier est extrait de « La Littérature et le droit à la mort », paru dans Critique en 1948, puis repris dans La Part du feu en 1949. Le deuxième, issu de « La Facilité de mourir », a d'abord paru dans le numéro spécial de la NRF sur Jean Paulhan, en mai 1969, avant d'être repris dans L'Amitié, en 1971.

Lire la suite...

LE MONDE - 24.02.03

L'écrivain le plus secret de notre époque est mort, jeudi 20 février, à son domicile des Yvelines, à l'âge de 95 ans. Auteur d'essais et de fictions, il fut l'un des plus importants et influents critiques du XXe siècle. Ses analyses permirent de lire autrement Kafka ou Hölderlin, Bataille ou des Forêts.

Lire la suite...

Un écrivain de l'absence, mais un militant engagé

Jeune, Maurice Blanchot fut proche de l'extrême droite et de l'antisémitisme. Il fut ensuite militant de toutes les causes humanistes, de l'Algérie à mai 68.

Lire la suite...

AFP - 24.02.03

L'écrivain et essayiste français Maurice Blanchot, qui est mort jeudi à l'âge de 95 ans, a consacré son oeuvre à dire l'absence, la mort et le vide au moyen d'une écriture particulièrement raffinée.

Lire la suite...