Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mardi 16 juin 2015

Eric Hoppenot, "Maurice Blanchot et la tradition juive". Avant-propos d'Eric Marty. éd. Kimé, 576 p.

"Le livre est d'essence théologique."

MBtrad.jpeg

Lire la suite...

"Blanchot : écriture et philosophie", volume coordonné par Eric Hoppenot, Revue de Métaphysique et de Morale, P.U.F., 2015

"Le discours philosophique toujours se perd à un certain moment : il n'est peut-être qu'une manière inexorable de perdre et de se perdre."

MBrmm.jpeg

Lire la suite...

mardi 5 mai 2015

Henri de Monvallier, Nicolas Rousseau," Blanchot l'obscur ou La déraison littéraire", Préface de Michel Onfray, Autrement, 2015

mbobscur.jpg

Lire la suite...

Jean-Benoît Puech, "Fonds de miroirs, Suivi de Maurice Blanchot tel que je l'ai connu", Champ Wallon, 2015

puech.jpg

Lire la suite...

mardi 3 février 2015

Michael Holland, "Avant dire. Essais sur Blanchot", Hermann, 2015

Holland.jpg

Lire la suite...

samedi 31 janvier 2015

Maxime Decout, "Ecrire la judéité : enquête sur un malaise dans la littérature contemporaine", Champ Vallon, 2015

Decout.jpg

Lire la suite...

dimanche 25 janvier 2015

Michel Surya, "L'autre Blanchot. L'écriture de jour, l'écriture de nuit", Gallimard, coll. Tel, n° 410, 2015

Surya.jpg

Lire la suite...

lundi 18 août 2014

Cahier de L'Herne "Blanchot" (sous la direction d'Eric Hoppenot et Dominique Rabaté), 17 sept 2014

COUV_CAH_BLANCHOT.jpg

Lire la suite...

vendredi 1 août 2014

"Les Politiques de Maurice Blanchot 1930-1993", Revue Lignes n°43, dirigé par Michel Surya

COUVLIGNES43HD.jpg

Lire la suite...

mercredi 9 juillet 2014

Jean-Luc Nancy, "La Communauté désavouée", Galilée, 2014.

NancyCommunautedesa.jpg

Présentation de l'oeuvre sur le site de l'éditeur : http://www.editions-galilee.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=3421

mercredi 4 juin 2014

Etienne Pinat, "Les deux morts de Maurice Blanchot. Une phénoménologie", préface par Jérôme de Gramont, éd. Zeta Books, 2014

blanchot.jpg


Avant-Propos et Introduction : deuxmortblanchot.pdf

dimanche 30 mars 2014

Cahier Blanchot, n°2, Presses du réel

cahiers-mb-02_F.jpg

jeudi 19 décembre 2013

Hughes Choplin, "Chercher en silence avec Maurice Blanchot", L'Harmattan, 2013.

Choplin.jpg

Lire la suite...

jeudi 12 juillet 2012

Leslie Hill "Maurice Blanchot and Fragmentary Writing. A Change of Epoch", Continuum, sept. 2012

image.aspx.jpg

Lire la suite...

vendredi 8 juin 2012

Claudine Hunault, "Des choses absolument folles. Une lecture du roman, "Le Très-Haut" de Maurice Blanchot", éd.E.M.E, coll. "Lire en Psychanalyse", 2012

Hunault.jpg

Lire la suite...

Arthur Cools, "Maurice Blanchot. De stem en het schrift", éd. Klement / Pelckmans, 2012

Cools.jpg

Lire la suite...

Jérôme de Gramont, "Blanchot et la phénoménologie. L'effacement, l'événement", éd. de Corlevour, 2011

Gramont.jpg

Lire la suite...

samedi 18 février 2012

Claude Le Manchec, "Kafka, contre l'oubli, le récit. De l'interprétation à l'analyse littéraire.", éditions EME, 2012

kafka-large.jpg

Lire la suite...

mardi 20 décembre 2011

François Bremondy, "Bestiaire de Nietzsche", éd. Sils Maria, 2011

9782930242613.jpg

Lire la suite...

dimanche 6 novembre 2011

Edité par Nathalie Depraz et Noémie Parant ''L'écriture et la lecture : des phénomènes miroir ? L'exemple de Sartre'', Universités de Rouen et du Havre, 2011.

C:/Users/TypoTeX/Documents/LaTex/documents/SARTRE/couv_SARTRE.dv

Lire la suite...

mardi 25 octobre 2011

Gisèle Berkman, "L'effet Bartleby. Philosophes lecteurs," éd. Hermann, 2011

Berkman.jpg

Lire la suite...

lundi 10 octobre 2011

Cahiers Maurice Blanchot n°1, Presses du Réel, 2011

cahiers-mb-01_F.jpg

Lire la suite...

dimanche 9 octobre 2011

Philippe Lacoue-Labarthe, "Agonie terminée, agonie interminable. Sur Maurice Blanchot.", Galilée, 2011

PhLacoue.jpg

Lire la suite...

mardi 30 août 2011

Deux articles de David Uhrig sur Blanchot et les années 1930.

Le premier article est un compte rendu de la traduction anglaise des Ecrits politiques de Blanchot, Maurice Blanchot, Political Writings, 1953-1993. Le seond article de David Uhrig porte sur la double lecture de Huxley et de Woolf proposée par Blanchot en 1937.

Lire la suite...

mercredi 2 mars 2011

Arthur Cools : "Sur les écrits politiques de Maurice Blanchot 1931-1943".

Maurice Blanchot est indéniablement un des écrivains les plus fascinants d'après-guerre en France. En tant que critique littéraire ayant suivi de près l'évolution de la littérature par ses contributions régulières aux grandes revues littéraires comme La Nouvelle Revue Française, Les Temps Modernes et Critique, il a exercé une influence considérable sur la canonisation de la littérature contemporaine . Toutefois, l'importance de Blanchot dépasse largement le domaine de la critique littéraire. Aussi bien par la nature de ses réflexions que par son discours littéraire, Blanchot a assisté, de près ou de loin, à la naissance de différents courants de pensée tout au long des années cinquante, soixante et septante. Des penseurs de premier plan comme Foucault et Derrida n'ont jamais dissimulé que leurs travaux et leurs questions s'inspirent de l'œuvre blanchotienne. En même temps et malgré cette importance, Blanchot reste un écrivain mystérieux. Son nom propre se réfère à un homme invisible, sans visage et sans biographie, à une existence anonyme se retirant dans une "solitude essentielle" . Son œuvre ne coïncide avec aucun des mouvements de pensée d'après-guerre. Elle ne se réduit ni à l'existentialisme ni au structuralisme ni au post-structuralisme, bien qu'elle ne soit pas sans rapport avec chacun de ces courants. Sans nom et irréductible, l'œuvre comme son créateur, est tout entourée de mystère et de silence.

Lire la suite...

jeudi 24 février 2011

Article de Roger Laporte, "Heidegger, Beaufret et le politique. Témoignage et réflexions sur une longue occultation."

PhotoRLaporte
Témoignage de Roger Laporte sur "l'affaire Beaufret" avec l'aimable autorisation de Jacqueline Laporte et ses enfants.

Lire la suite...

Article de Thierry Durand : "Blanchot avant-guerre : continuité et discontinuité"

Écrire sur les activités journalistes de Maurice Blanchot durant les années trente... Pourquoi une telle entreprise met-elle mal à l'aise? Pourquoi s'accompagne-t-elle encore aujourd’hui, quelques années après sa disparition en 2003, d'une impression d'indécence, comme en témoignait déjà un article de La Quinzaine littéraire paru en 1997? Passé la fascination des années soixante (le numéro 229 de Critique publié en 1966 est, à cet égard, révélateur), les exégètes ont repris leur liberté et, parfois au centre de leurs réflexions, se pose la question de l'engagement politique des années trente. S'il fallait ne retenir qu'une leçon de la lecture de "Scandal and Aftereffect / Blanchot and France since 1930" de Steven Ungar ou de la biographie de Christophe Bident en 1998, ce serait donc celle-ci: Blanchot doit être lu en entier, des années trente à nos jours.

Lire la suite...

mercredi 24 novembre 2010

Blanchot Romantique

Lire la suite...

lundi 17 mai 2010

Juan Garcia Gonzales (Université de Malaga, Espagne), "SUBJETIVIDAD Y ANONIMATO.A propósito de Blanchot y Levinas."


Henri Michaux

Lire la suite...

jeudi 8 avril 2010

Yun Sun Limet, "Maurice Blanchot, critique", éditions La Différence, 2010.

Lire la suite...

samedi 6 juin 2009

Réimpression de "Levinas-Blanchot, penser la différence" (sous la direction d'Eric Hoppenot et Alain Milon), coll. "Résonances de Maurice Blanchot", Presses Universitaires Paris-Ouest, diffusion PUF/Flammarion


L'ouvrage épuisé reparaît ces jours-ci.

Lire la suite...

mardi 26 mai 2009

Jean-Michel Salanskis, "Heidegger, le mal et la science" Klincksieck, 2009

Lire la suite...

lundi 3 septembre 2007

Hughes Choplin, "L'espace de la pensée française contemporaine", éditions L'Harmattan, 2007


Aussi inventive soit-elle, la pensée française contemporaine relève d'un espace borné, dont cet ouvrage tente de déterminer la teneur et les limites. Aux frontières de la pensée française, l'auteur privilégie deux révélateurs : Emmanuel Levinas et François Laruelle. L'auteur éprouve et questionne l'élément même de la pensée française contemporaine : le pouvoir entendu comme autorité transcendante ou bien comme puissance immanente. Comment se délivrer aujourd'hui de cet élément et des figures qui le reconduisent ?

Lire la suite...

mardi 28 août 2007

Jean-Michel Salanskis, "Territoires du sens. Essais d'éthanalyse" éditions Vrin

Jean-Michel Salanskis, "Territoire du sens. Essais d’éthanalyse"
Vrin, « Matière étrangère ». 256 p., 14,5 × 20 cm. ISBN : 978-2-7116-1885-9
Dans ce livre, on comprend l’ambition de la philosophie comme celle de « rendre compte » de l’expérience humaine, dans sa richesse et sa diversité, comme une sorte de patchwork de territoires du sens. De l’énigme du sens au « sens commun », l’auteur tente de comprendre et de décrire les mondes arbitraires de notre vie où s’engagent nos passions – tels les mondes du politique, de l’amour, du sujet – pour mettre en œuvre une nouvelle méthode descriptive d’inspiration phénoménologique suivant l’exigence générale d’une éthique du sens.

Lire la suite...

dimanche 3 avril 2005

Mathieu Bietlot. Amitié inavouable. Bataille et Blanchot

À l’occasion du centenaire de sa naissance, nous devons à Michel Surya la publication d’un Choix de lettres expédiées par Bataille à la plupart de ses amis, de ses vingt ans jusqu’à son décès. Comme nombre de correspondances notoires (songeons simplement à Proust), ni les propos ni le style n’y annoncent l’œuvre. L’ingénuité y prime le génie et la pensée s’avère très pudique. Entre les soucis quotidiens ou professionnels, Bataille y fait peu part de ses expériences intérieures ou communautaires, de ses excès, de ses fantasmes, de ses tortures ou de la mort qui l’a continuellement obsédé. Rarement intimes, ces épîtres sans mysticisme relèvent des contingences pratiques : l’auteur s’inquiète de sa santé, de ses revenus, de ses vacances, de rendez-vous à coordonner, de retards ou insuffisances dans son travail et dans sa correspondance... À Michel Leiris, il déplore la conformité des rapports humains « à des conventions telles que tout ce qui pourrait être autre est exclu. Je ne suppose pas que les rapports épistolaires puissent faire facilement exception. 1»

Lire la suite...

Thierry Laus. La double femme de Mallarmé

«J’aurais aimé, avec l’injonction de circonstances, mieux qu’oisivement, ici noter quelques traits fondamentaux.» (Mallarmé, Crayonné au théâtre, OC, p. 295)

Lire la suite...

samedi 2 avril 2005

Didier Cahen. L'ordre du jour

Samedi matin . Depuis 3 jours Blanchot posé, dé-composé, apposé x fois déjà, Blanchot la poésie, Blanchot le théâtre, les arts, Blanchot la théorie littéraire, la politique, la traduction etc .etc. comme si son nom était si transparent qu’il faille en définir à tout moment l’ approche !

Lire la suite...

Vincent Teixeira, Une voix sans visage

En guise de préambule : deux petites digressions sur deux récents tapages intellectuels français, qui permettront de mieux mesurer la hauteur et l’enjeu de l’écriture et du corps à corps sans répit avec le langage auxquels s’est voué sa vie durant Maurice Blanchot.

Lire la suite...

Jacques Lacan, Le Séminaire, 1962.[A propos de Thomas l'Obscur]

(...) Et c'est ici que je voudrais vous faire part du bonheur que j'ai pu avoir à rencontrer ces pensées sous la plume de quelqu'un que je considère tout simplement comme le chantre de nos lettres, qui a été incontestablement plus loin que quiconque présent ou passé dans la voie de la réalisation du fantasme, j'ai nommé Maurice Blanchot dont dès longtemps "L'arrêt de mort" était pour moi la sûre confirmation de ce que j'ai dit toute l'année, au séminaire sur "l'Éthique" concernant la seconde mort.

Lire la suite...